Neuchâtel et Berne font front commun pour le TGV

Les cantons de Neuchâtel et Berne veulent rester bien raccordés au réseau ferroviaire. Ils contestent ensemble le projet de suppression d’une des deux liaisons quotidiennes par TGV sur la ligne Berne-Neuchâtel-Paris.

Leurs représentants ont présenté ce mardi à Berne leurs arguments pour le maintien de cette liaison directe.

Le conseiller d’Etat neuchâtelois Claude Nicati et la conseillère d’Etat bernoise Barbara Egger-Jenzer sont intervenus auprès des CFF pour exprimer leur ferme opposition à ce démantèlement. 
 
Les deux cantons soulignent que cette suppression est contraire à la stratégie de la Confédération.
 
La Ville de Neuchâtel plaide également pour le maintien des deux liaisons quotidiennes. Dans un communiqué, le Conseil communal dit s'associer aux critiques des deux cantons. /ms
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.