L’Etat veut offrir 250 places de stage aux jeunes diplômés

Une mesure d'une ampleur sans précédent…

L’Etat de Neuchâtel se donne comme objectif de trouver 250 places de stages aux jeunes diplômés qui arrivent sur le marché du travail. Cela représente 10% des jeunes qui auront terminé leur formation professionnelle cet été dans le canton de Neuchâtel.
 
L'Etat veut ainsi éviter que les jeunes s'inscrivent au chômage en période de recherche d'un premier emploi. C'est la crise actuelle qui justifie l'ampleur de la mesure, expliquent les conseillers d'Etat Philippe Gnaegi et Frédéric Hainard.

L’Etat prendrait en charge 125 places, l’autre moitié serait absorbée par les entreprises de la région. C’est l’assurance-chômage qui en assumera le coût. Seules les entreprises prendront en charge 25% du salaire versé aux jeunes employés, via le fonds d’intégration professionnel. Ce qui représente 600'000 francs à la charge de la collectivité publique.

Les stages proposés par l’Etat seront de six mois au maximum. Libre aux entreprises de fixer la durée des stages, que ce soit un, deux ou six mois.
 
Le Conseil d'Etat tirera le bilan de l'opération à la fin de l'été. /vco
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.