Structures d'accueil: une réforme qui ne fait pas l'unanimité

Debély"Le nombre de places en structure d’accueil extra-familial devrait doubler d’ici 20012 dans le canton de Neuchâtel": c’est ce qu’a déclaré ce matin le Conseiller d’Etat Roland Debély.
Un projet de réforme est mis en consultation jusqu’à fin août. Il prévoit un changement du mode de financement avec l’introduction de du système de bons d'accueil pour subventionner les parents et non plus les institutions.

Autre nouveauté: les employeurs participeront au financement de ce système, soutenu par la Confédération dans le cadre d'un projet-pilote.

Selon les autorités, la somme à disposition des structures d’accueil va ainsi passer de 40 millions à plus de 68 millions de francs d’ici 2012. Le nombre de places devrait passer de 2600 à 5000.

Le projet sera soumis à l'approbation du Grand Conseil l’automne prochain. Il ne fait pas l'unanimité au sein des milieux concernés.

Le comitié d’initiative «pour un nombre approprié de structures de qualité» parle carrément d’attrape-nigaud et de travail bâclé. Il redoute une hausse des prix et une baisse de la qualité de l'accueil.
Autre critique formulée: le financement de l’employeur ne serait accessible que pour les parents salariés travaillant dans le canton de Neuchâtel. /jj
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.