Les vignobles bio ne favorisent pas la biodiversité

Les vignobles respectant les normes de la production biologique n'abritent pas plus d'espèces que celles cultivées selon les critères de la production intégrée.

C’est la principale conclusion d'une étude co-financée par le pôle de recherche national Survie des plantes, un réseau interdisciplinaire piloté depuis l'Université de Neuchâtel.

Les chercheurs observent que l’approche bio favorise la diversité des espèces pour les cultures annuelles, davantage que pour les plantations pérennes comme les vignobles ou les vergers.

Cette recherche entreprise à l'Université de Fribourg, vient d'être publiée dans la revue Biological Conservation. /gwe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.