Chef de service suspendu pour incompétence

Jean-François StaehliLe chef du Service cantonal de la sécurité civile et militaire, Jean-François Staehli, a été suspendu de ses fonctions.

La décision a été prise par le Conseil d’Etat neuchâtelois, à la suite d’une enquête administrative ouverte au début de l’année. Elle faisait suite à divers problèmes internes rapportés au chef du département, Jean Studer.

Les résultats de l’enquête révèlent effectivement que Jean-François Staehli n’a pas toutes les qualités requises pour diriger un tel service et qu’il entretenait des relations parfois difficiles ou inadéquates avec ses collaborateurs ou partenaires. Ces termes viennent d’un communiqué de la Chancellerie d’Etat, qui refuse de donner plus de détails sur cette affaire. Il précise qu’une procédure de renvoi est envisagée.

C’est le secrétaire du Département de la justice, de la sécurité et des finances, Claude-Henri Schaller, qui assume la direction intérimaire du service depuis lundi.  

Jean-François Staehli était en place depuis le 1er septembre 2009. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.