Le Grand Conseil accorde sa grâce à une citoyenne

Le Grand Conseil neuchâtelois accorde sa grâce à une habitante de Couvet. Cette femme, âgée de 45 ans, avait été condamnée en 2008 par le Tribunal de police du district du Val-de-Travers pour des infractions graves à la Loi fédérale sur les stupéfiants .

Pour demander la grâce du Grand Conseil, la requérante a mis en avant le fait que lorsqu’elle purgeait sa peine en semi-détention, travaillant la journée et passant la nuit en prison, elle avait été attaquée sur son lieu de travail. La requérante avait alors subi un choc psychique et physique l’empêchant de travailler et de poursuivre l’exécution de sa peine.

Actuellement en traitement, cette femme risquerait, selon ses médecins, de s’automutiler si elle devait retourner en milieu carcéral.

Les députés ont accordé leur grâce par 91 voix contre 14. /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.