Western et horreur: la nouvelle formule gagnante d'Olivier Béguin?

olivier béguin Dead bones«Dead Bones»: c’est le titre du quatrième court-métrage d’Olivier Béguin, dont le tournage s’est achevé ce week-end dans les studios du Rhinocéros à Serrières.

Le réalisateur neuchâtelois, qui a reçu de nombreuses distinctions internationales avec son précédent film «Naufrage», a franchi un cap supplémentaire avec ce projet. Deux acteurs américains et une réalisatrice ont été engagés, quatre jours de tournage se sont déroulés en Espagne.

Résultat: le budget est passé de 10 000fr pour «Naufrage» à 100 000fr pour «Dead Bones». Avec, à la clé, un scénario en anglais qui marie western et horreur.

L’objectif d’Olivier Béguin est de terminer ce court-métrage à fin juin, pour qu’il soit en compétition au Festival international du film fantastique de Neuchâtel. /fap

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.