Casse de Metalor: pas de libération immédiate pour deux suspects

Le Tribunal fédéral confirme le maintien en détention de deux suspects dans l'affaire du casse de Metalor à Marin. Les juges de Mon Repos estiment que le risque de collusion ne peut être écarté. C'est le juge d'instruction neuchâtelois Daniel Hirsch qui a demandé la prolongation de la détention de ces deux hommes. Les deux suspects, un Suisse et un Français, devront rester sous les verrous jusqu'au 17 mai prochain. Ils avaient été inculpés de brigandage après leur arrestation en février 2004. Le Suisse a admis avoir participé à la formation de la bande qui a perpétré le casse et avoir repéré les lieux. Dix personnes ont été incarcérées depuis le début de l'enquête, dont quatre en Suisse. Six autres sont sous les verrous en France. Le casse perpétré à l'entreprise Metalor le 25 janvier 2004 est l'un des plus importants jamais commis en Suisse. Le butin dépasse dix millions de francs. /jma
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.