Braquage de Metalor : Protectas prend des mesures

L'agence de sécurité Protectas prend les devants dans la perspective du procès relatif au braquage de l'usine Metalor, à Marin. Deux employés de cette société sont accusés d'être les instigateurs de ce hold-up. Protectas a annoncé qu'elle a pris toute une série de mesures pour éviter qu'un tel événement se reproduise. Selon l'ats, la société a notamment renforcé les vérifications qui accompagnent le recrutement du personnel. Le casier judiciaire et la solvabilité des employés seront contrôlés tous les deux ans. Le procès des six prévenus dans le cadre du braquage de Metalor s'ouvrira mardi prochain devant la Cour d'assises de Neuchâtel. Le hold-up s'était déroulé en janvier 2004. Plus de 600 kilos d'or avaient été dérobés, pour une valeur de plus de 10 millions de francs. Le butin n'a jamais été retrouvé. /jma
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.