Neuchâtel-Paris: un TGV rentable

La Tour Eiffel, le Palais fédéral via la Collégiale…

La ligne TGV Paris-Neuchâtel-Berne était l’objet de toutes les attentions ce matin à Môtiers. Des représentants politiques neuchâtelois et de France voisine ont répondu à l’appel de la Fédération du Transjuralpin.

L’association transfrontalière vise le maintien et le développement de cette ligne à grande vitesse. Cent mille voyageurs l’empruntent chaque année. Sa rentabilité s’est confirmée en 2007 avec une augmentation de 15% du trafic voyageurs. Les craintes liées à l’entrée en fonction de la ligne Berne - Bâle - Paris en juin de l’année dernière n’ont pas été confirmées.

De quoi encourager la fédération du Transjuralpin qui veut garantir à tout prix la compétitivité de la relation directe entre Neuchâtel et la Ville lumière, notamment en diminuant le temps de voyage d’une demi-heure.

Plusieurs mesures sont envisagées: activer les chantiers liés au raccordement aux liaisons à grandes vitesses, améliorer les horaires. Le Conseiller aux Etats Didier Burkhalter déposera une intervention parlementaire en ce sens au mois de décembre. /gw

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.