Non aux barrières de sécurité à la Place du Port à Neuchâtel

La Place du Port, à Neuchâtel, n’a pas fini de faire parler d’elle.

Le Conseil général de la ville a refusé hier soir, par 20 voix contre 15 et une abstention, un crédit de 300'000fr pour l’adaptation des barrières et des bacs à arbres situés à proximité.

Le Conseil communal demandait ce crédit pour des raisons de sécurité, après les chutes de trois enfants entre janvier 2005 et mars 2007. Les parents du troisième ont d’ailleurs déposé une plainte pénale contre la Ville.

Le législatif a estimé que le projet présenté coûtait trop cher et, surtout, qu’il n’avait pas été examiné avec tout le sérieux voulu. La pose d’un bloc en béton sur les bancs des bacs à arbres, faisant office de protection latérale, a aussi suscité une cascade de critiques.

Les barrières Vauban provisoires restent donc en place au Port de Neuchâtel, en attendant une meilleure solution.

Plusieurs élus ont profité de ce débat pour inciter le Conseil communal à revoir le concept global de la Place du Port, qui ne répond pas aux attentes de la population.

Une procédure juridique est toujours en cours entre l’architecte et la commune.

Le Conseil général de Neuchâtel a en revanche accepté un crédit de 470'000fr pour l’élargissement du Chemin des Ribaudes en application avec son plan d’alignement.

Il a aussi dit oui à la vente d’immeubles à Chaumont, pour un montant total de 1,2 millions qui serviront à améliorer la fortune de la Ville. /fap

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.