Nouvelle casserole pour Frédéric Hainard

La Confédération demande aussi des comptes à Frédéric Hainard. Un procureur fédéral extraordinaire a été nommé le 8 septembre pour enquêter sur les casseroles du ministre de l’économie démissionnaire alors qu’il était procureur suppléant à Berne.

Selon Le Matin, la justice fédérale a dû faire annuler une enquête internationale menée par Frédéric Hainard. La maîtresse de celui que le quotidien orange surnomme le shérif aurait participé aux auditions en qualité de traductrice. Ce qui remet en question l’objectivité des traductions.

Lors de l’un de ses voyages à l’étranger, Frédéric Hainard aurait également opéré sans passer par la voie officielle d’une commission rogatoire.

A l’époque, c’est Claude Nicatti, actuel président du Conseil d’Etat neuchâtelois, qui était censé surveiller les enquêtes du suppléant Hainard au ministère public. Interrogé par Le Matin, Claude Nicatti a dit réserver ses déclarations à l’enquête menée par la Confédération. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.