La voix de la présidente déterminante au Grand Conseil

Le Grand Conseil neuchâtelois souhaite davantage de poids politique dans les décisions hospitalières. Il a accepté mardi après-midi une modification de la loi sur l'établissement hospitalier multisite cantonal.
 
Il a aussi approuvé, de justesse, un postulat socialiste qui demande au Conseil d'Etat d'étudier les moyens par lesquels le politique pourrait influencer la gouvernance d'Hôpital neuchâtelois. C'est la voix de la présidente du Grand Conseil, Monika Maire-Hefti, qui a fait pencher la balance.
 
Les députés ont aussi évoqué la question du trafic routier dans le Haut du canton. Ils ont unanimement salué l'avancée de l'étude du projet H20, selon eux complémentaire au projet TransRUN. /ms
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.