Détenu évadé: les circonstances semblent accablantes

Les forces de l’ordre ne savent pas où se trouve le détenu en fuite de la prison de Bellevue à Gorgier. L’enquête de police se poursuit et la population est invitée à renseigner les forces de l'ordre.
 
Le Jurassien de 64 ans condamné pour meurtre et viol s’est enfui lundi lors de la quatrième balade organisée pour lui par l’établissement neuchâtelois.
 
 
L'autorité de tutelle bernoise était au courant
 
Jean Studer a précisé que l’autorité de tutelle bernoise était au courant de cette sortie et ne s’y est pas opposée. Plusieurs questions restent en suspend et une enquête administrative a été ouverte par le chef du Département de la justice, de la sécurité et des finances du canton de Neuchâtel.
 
 
Les circonstances semblent accablantes
 
Selon le procureur de l'arrondissement du Nord vaudois Philippe Vauthier, l'homme était assis seul sur le siège arrière de la voiture. Il a tenté d'étrangler l'agente d'accompagnement. Le conducteur a arrêté le véhicule et après une brève tentative orale de dissuader l'homme de s'évader, ce dernier a pris la fuite. Il n'y a pas eu de tentative physique d'arrestation, selon les informations à disposition de Philippe Vauthier.
 
La cheffe du Service pénitentiaire du canton de Neuchâtel Valérie Gianoli souhaite attendre les conclusions définitives de l'enquête vaudoise ainsi que celles de l'enquête administrative neuchâteloise avant de se prononcer. Elle se borne à déclarer que les circonstances de l'évasion l'interrogent.
 
 
Un transfert semblait imminent
 
Valérie Gianoli s’est posé la question, pour ce dangereux détenu, d’un transfert, qui aurait pu intervenir dans les prochaines semaines.
 
Les congés et sorties sont suspendus dans les prisons du canton jusqu’à nouvel avis. /vco
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.