Motion urgente pour destituer les conseillers d'Etat

Le Grand Conseil neuchâtelois va être saisi d'une motion UDC relative à la possibilité de destitution des conseillers d'Etat. Présentée mardi aux députés, la motion sera examinée mercredi si l'urgence demandée est acceptée.

Le texte demande au Conseil d'Etat d'étudier la possibilité d'introduire dans la Constitution neuchâteloise une disposition de destitution d'un ou de plusieurs membres de l'exécutif, à l'exemple de ce qui existe dans d'autres cantons suisses.

La motion de l’UDC neuchâteloise intervient dans le contexte de l'affaire Hainard. Si l'urgence de la motion était acceptée mercredi, le Grand Conseil passera immédiatement à l'examen du texte qu'il devra ensuite adopter ou rejeter.
Si l'urgence est refusée, le texte rejoindra la pile des motions en attente de traitement dans l'ordre du jour du parlement. /ats-abo
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.