Dépendant aux jeux, il témoigne

tactilosL’absence de casinos sur ses terres n’y change rien: le canton de Neuchâtel est touché par la ludopathie. Selon le Département de la santé, 4000 personnes dans le canton seraient concernées par la dépendance aux jeux, dont un millier de véritables joueurs pathologiques.

Voici le témoignage de l’un d’entre eux. Il s’agit d’un retraité neuchâtelois, qui se dit atteint de ludopathie depuis plus de 15 ans. A sa demande, il est interdit d’entrée dans les casinos suisses et français. A présent, ses bêtes noires sont les appareils de type Tactilo, actuellement en libre accès dans nombre de cafés en Suisse romande. Selon ses voeux, le timbre de sa voix a été modifié.

 
Un témoignage recueilli par Gabriel de Weck.

La Loterie romande souligne pour sa part que 0,5% du produit brut des jeux et des loteries est attribué aux cantons pour lutter contre la dépendance aux jeux. De plus, les dépositaires des tactilos, soit les tenanciers de cafés, reçoivent une formation obligatoire pour identifier et orienter les joueurs à problèmes. Enfin les appareils tactilos sont tous munis de brochures de prévention, avec les coordonnées des centres de traitement en Suisse romande. /gw

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.