Sylvie Perrinjaquet contre-attaque

sylvie PerrinjaquetSylvie Perrinjaquet s’explique et avance ses chiffres.

L’ancienne conseillère d’Etat a convoqué les médias jeudi matin à Neuchâtel pour donner sa version de «l’affaire HE-ARC». Il y a quelques semaines, Philippe Gnaegi son successeur à l’Education, avait indiqué au Grand Conseil qu’il manquait une ligne au budget pour financer le transfert de l’école d’ingénieurs du Locle à Neuchâtel. Un «oubli» estimé à 14 millions de francs: sept pour le déménagement et sept pour le renouvellement des installations.

Selon Sylvie Perrinjaquet, ces 14 millions de francs n’ont pas été oubliés par le comité stratégique qui comprend les cantons de Neuchâtel, Jura et Berne. Les estimations du coût du déménagement s’élevaient à 150'000 francs au moment où elle a quitté ses fonctions il y a un an. Elle indique également que le comité stratégique avait refusé une demande de crédit d’investissement de 7 millions et demi de francs pour les domaines d’ingénierie et de conservation-restauration.

Sylvie Perrinjquet ne s’explique pas ces différences de chiffres. /cre

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.