Le Parti évangélique s’empare du thème de la fiscalité

Taxer les successions importantes pour renflouer les caisses de l’AVS. C’est la volonté du Parti évangélique suisse, qui lance en avril sa première initiative populaire.
 
Le Parti évangélique neuchâtelois soutient cette démarche et en profite pour féliciter la décision du Tribunal fédéral d’annuler la votation cantonale du 3 avril.
 
Le président du PEV neuchâtelois, Didier Rochat, estime que le lien créé entre la loi sur la fiscalité des personnes morales et la loi sur les structures d’accueil était contre nature. Il dénonce également un taux d’imposition trop bas inscrit dans la loi sur la fiscalité des entreprises.
 
L’initiative populaire du Parti évangélique suisse devrait être soutenue par les Verts et le Parti socialiste. Elle propose d’imposer à un taux unique de 20% l’héritage des personnes physiques dès 2 millions de francs. Deux tiers des recettes seraient reversées à l’AVS et un tiers aux cantons. /mvr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.