Deux cent mille francs pour réviser le Fun’Ambule

Maxime devrait voyager jusqu’à Goldau entre le 2 mars et le 9 avril. Le véhicule numéro 1 du Fun’Ambule de Neuchâtel doit être révisé dans les ateliers Garaventa. Cette grande révision est imposée par la Confédération et a lieu tous les six ans pour chaque véhicule.

Le Conseil communal de la Ville de Neuchâtel soumettra lundi un rapport à ce sujet au Conseil général. L’exécutif demande un crédit de 200'000 francs pour la révision de Maxime. Lors de l’établissement du budget 2010, le coût de cette révision avait été estimé à seulement 125'000 francs.

Le Fun’Ambule appartient à la Ville de Neuchâtel et est exploité par les Transports publics du Littoral neuchâtelois. Mais le Conseil communal envisage de vendre le Fun’Ambule à une entreprise de transports. Il s’approchera notamment des TN et des CFF dans les prochaines années pour discuter de cette possibilité.

L’existence du Fun’Ambule n’est en aucun cas remise en question. /mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.