Une tour neuchâteloise en Amérique centrale

Le papiliorama de Chiètres (FR) prend de la hauteur. La fondation, dirigée par Caspar Bijleveld (à gauche), s’apprête à ériger une tour d’observation de 21 mètres au cœur de sa réserve naturelle du Belize en Amérique centrale.

Elle servira notamment aux missions de surveillance de la faune et de la flore, et doit permettre aux touristes sur place d'apprécier l'étendue de la réserve(110 km2). 

Entièrement financée par des dons, la tour est l’œuvre d’un seul homme, le constructeur neuchâtelois Yves Sauvant (à droite).

Actuellement visible dans le village de Corcelles, l’ouvrage sera démonté prochainement et acheminé en container à travers l’Atlantique d’ici une quinzaine de jours. /gw

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.