Pas de favoritisme dans l’affaire Bel-Air

BEL-AIR

Le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds ressort blanchi dans l’affaire du terrain de Bel-Air.

Les conclusions de l’expertise menée par Thierry Béguin, ancien conseiller d’Etat et ancien procureur du canton de Neuchâtel, sont sans appel: le Conseil communal, présidé par Didier Berberat, a respecté les lois et il a agi honnêtement.

Le terrain communal rue de Bel-Air 61 a été vendu à quatre personnes, dont trois employés communaux. Deux d’entre eux travaillent au service de l’urbanisme, ce qui a créé une vive polémique.

Pour éviter qu’une telle affaire ne se reproduise, Thierry Béguin propose au Conseil communal d’établir une liste des biens immobiliers à vendre et de désigner un expert neutre pour fixer la valeur de ces biens. /nr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.