Il y a un lien entre vitesse et machisme

Excès de vitesse et machisme sont intimement liés.

Une recherche scientifique dirigée par une professeure de l’Université de Neuchâtel vient de le prouver. Marianne Schmid Mast a demandé à 83 jeunes hommes, répartis en trois groupes de se soumettre à une expérience en laboratoire. Les conducteurs devaient rouler tout en écoutant une bande-son qui contenait soit des mots à connotation masculine soit des mots à connotations féminine ou neutre.

L’étude a démontré que les conducteurs exposés à un environnement masculin roulaient deux fois plus vite que ceux exposés à un contexte féminin.

Marianne Schmid Mast espère que les résultats de son étude seront pris en compte dans les campagnes de prévention des accidents de la route.
Il s’agirait de dissocier masculinité et vitesse, en montrant par exemple l’acteur George Clooney rouler à une vitesse modérée. /cr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.