Chômeurs bons pour l'horlogerie

Cartier opératricePlacer des chômeurs dans l’horlogerie. C’est l’objectif d’un nouveau partenariat présenté cet après-midi entre l’Etat de Neuchâtel, l’entreprise horlogère Cartier à La Chaux-de-Fonds et deux agences de placement et coaching.

Ces acteurs clés du monde du travail proposent une formation d’un mois à des chômeurs. Au final, Cartier espère engager, une cinquantaine de personnes par an comme opérateurs. Il s’agit de répondre aux besoins de l’horlogerie qui manque de bras. C’est l’assurance chômage qui paiera cette formation non certifiée, à raison de 3'000 francs par chômeur formé. Elle commencera début 2008. Un premier bilan est prévu six mois plus tard.

En Suisse, seul un partenariat semblable dans le domaine horloger est en cours dans le canton de Genève. /nr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.