Les lycées seront davantage touchés par la crise

Les mauvaises finances de l’Etat de Neuchâtel obligent les différents départements à faire des économies. Au niveau de l’éducation ce sont les lycées qui seront les plus touchés par ces mesures, selon Philippe Gnaegi, qui a pris la parole sur le sujet devant le Grand Conseil neuchâtelois, en réponse à une interpellation libérale-radicale.
 
Le Conseiller d’Etat en charge du Département de l’éducation, de la culture et des sports précise qu’il n’y aura ni démantèlement ni licenciement mais des réformes structurelles.
 
Il propose notamment de repenser la problématique du redoublement et de créer des synergies entre les différents centres professionnels. /mv
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.