Trafic d'héroïne devant la Cour d'assises

Des peines sévères réclamées pour des trafiquants de stupéfiants. Le Ministère public du canton de Neuchâtel s’est montré ferme mardi lors de l’audience de jugement de la Cour d’assises qui s’est tenue à Neuchâtel. Il a requis jusqu’à huit ans ferme pour quatre prévenus suspectés d'avoir participé à un trafic d’héroïne entre Bienne et La Chaux-de-Fonds entre 2007 et 2009. Plusieurs kilos de drogue ont été écoulés. Ces hommes ont aujourd’hui entre 27 et 59 ans.

Les rôles des prévenus pourraient se résumer ainsi: un cerveau présumé qui fournit la marchandise, un revendeur, un transporteur et un consommateur. Tous avaient un point de chute: un restaurant de Bienne qui servait de plaque tournante.

 
Un petit coup de théâtre

Devant la Cour, certains prévenus sont revenus sur leurs déclarations. Peut-être, selon des avocats, après avoir été menacés par le cerveau.

Ainsi, le revendeur a reconnu les faits qui lui étaient reprochés, mais il a nié avoir été en contact avec le cerveau présumé. Le transporteur, lui, a admis avoir fait la mule. Mais la marchandise ne lui aurait jamais été fournie par le cerveau de l’histoire. Le consommateur a accepté sa dépendance et a demandé un traitement.

 
Le cerveau nie en bloc
 
Le cerveau présumé de ce dossier est le seul a avoir tenu le même discours du début à la fin: non, il n’a pas trempé dans cette histoire d’héroïne.
A chaque preuve apportée par le Tribunal, le prévenu s’est montré indémontable, trouvant des arguments parfois originaux, avançant par exemple que la farine blanche dont il était question lors d’une conversation téléphonique était en réalité de la farine pour une recette de pizza.
 
Au final, le Ministère public a requis jusqu’à 8 ans ferme pour le cerveau, 7 ans pour le revendeur, 3 ans et demi pour le transporteur et 3 ans dont 24 mois avec sursis pour le consommateur. La Cour tranchera ce mercredi. /abo
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.