Chantiers sous surveillance

L’Association neuchâteloise pour le contrôle des conditions de travail dans le bâtiment vient d’être créée. Elle regroupe des représentants du patronat et des salariés, à savoir le Bureau neuchâtelois des métiers du bâtiment et le syndicat Unia.

La nouvelle structure reprend à son compte la mission de surveillance confiée à l’Etat ces dernières années. Dès le mois prochain, deux contrôleurs vont se rendre sur les chantiers pour vérifier le respect des conventions collectives, notamment au niveau du temps de travail, des salaires, du travail le dimanche. Tous les corps de métiers qui interviennent sur un chantier sont concernés, pour le gros œuvre comme le second œuvre.

Ces contrôles doivent aussi permettre de lutter contre le travail au noir. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.