Directeurs licenciés à Hôpital neuchâtelois!

Les directeurs de site à Hôpital neuchâtelois ne servent à plus rien…

C’est ce qu’on peut lire entre les lignes du dernier rapport d’Hôpital neuchâtelois, puisque les sept responsables de site disparaîtront de l’organigramme à la fin de l’année.

Trois sont déjà partis de leur propre gré, dont un à la retraite, et deux ont un âge assez avancé pour qu’Hôpital neuchâtelois puisse les accompagner financièrement jusqu’à leur retraite.

Mais les deux derniers directeurs, encore en place à Pourtalès et au Val-de-Ruz, seront purement et simplement licenciés. Il n’y aura plus de travail pour eux au sein de l’institution. Ils ont été avertis et ils recevront leur lettre de licenciement début octobre.

Cette décision de la direction générale, appuyée par le Conseil d’administration, découle de la mise en place des nouvelles directions transversales. La logique des sites n’est plus d’actualité dans le nouveau concept institutionnel cantonal.

Par ailleurs, cette décision permet aussi d’importantes économies à Hôpital neuchâtelois. Selon le directeur général Pascal Rubin, elles s’élèveront à plus d’un million de francs. /fap

Partager
Link

Galerie photos liée

18.03.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.