La pelouse de La Maladière fait débat au Conseil général

Improvisation, manque de rigueur et mauvaise communication: les reproches du groupe libéral-radical du Conseil général de Neuchâtel ont été vifs lundi soir à l’encontre du Conseil communal et en particulier de la conseillère communale en charge des sports, Françoise Jeanneret. Les membres du groupe ne comprennent pas la volte-face de l’exécutif dans le dossier de la pelouse du stade de la Maladière.
 
Le PLR suggère au Conseil communal de proposer aux dirigeants de Neuchâtel Xamax de prendre à leurs frais le changement de pelouse. Un remplacement qui n’est pas nécessaire, puisque la pelouse est homologuée. Le groupe attend également avec impatience les conclusions de l’étude annoncée par le Conseil communal. Le législatif se prononce le 12 septembre sur le remplacement de la pelouse synthétique du stade.  
 
Lundi soir, le Conseil général de Neuchâtel a également réintégré les dissidents de l’UDC dans les différentes commissions. Le législatif a accepté de revenir à la situation du 14 mars par 19 oui, 3 non et 11 abstentions.
 
Les conseillers généraux ont aussi accepté le rapport de l’exécutif concernant la vente d’une parcelle de terrain à la rue de l’Orée.
 
La séance du Conseil général de lundi soir a par ailleurs été marquée par la nomination de Thomas Facchinetti à la présidence du Bureau. Le socialiste succède à la Verte Catherine Loetscher. /aes
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.