Pour un système judiciaire plus répressif

Le Conseil d’Etat neuchâtelois soutient le projet de modification du code pénal.

Le Conseil fédéral veut notamment réduire les peines pécuniaires qui avaient été préférées aux peines privatives de liberté lors de la dernière révision.

Le Gouvernement considère qu'il est indispensable d'augmenter le potentiel dissuasif des sanctions qui sont les plus couramment prononcées. Il espère aussi que cette modification répondra aux attentes des professionnels qui s’inquiètent de l’inefficacité du système répressif actuel. /cre

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.