Unia se dit prêt à défendre les amoureux

Choquant, absurde…. Unia ne mâche pas ses mots au sujet du nouveau règlement du groupe Richemont qui détient notamment Donzé-Baume aux Breuleux.
Comme l’ont révélé les médias la semaine dernière, l’entreprise horlogère déconseille à ses collaborateurs de tomber amoureux sur leur lieu de travail. Ce point figure dans un nouveau code de conduite professionnelle. Le groupe horloger pourrait aller jusqu’à rompre le contrat de travail si les amoureux persistent.
Selon Unia Transjurane, cette pratique ne repose pas sur une base légale. Elle pourrait même être combattue devant la justice. Dans ce cas, syndicat se dit prêt à soutenir les employés face au groupe horloger. /sbo
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.