Nouvelle vie en Chine pour le Mycorama?

Le Mycorama de Cernier ne connaîtra peut-être pas la fin qu’on lui connaît! Le temple du champignon sera prochainement vendu, faute de soutien financier. Mais il pourrait renaître de ses cendres en Chine, du moins en quelque sorte.

Un projet est actuellement en discussion entre l’Université de Neuchâtel et la Chine. L’idée serait de mettre sur pied un centre similaire à celui de Cernier. Les recherches de l’Université de Neuchâtel pourraient alors se développer, mais en Asie, et avec des fonds asiatiques.

Pour ce faire, la Chine dispose d’un technopark qui sera opérationnel en 2011. Une sorte de Mycorama oriental.

L’Université de Neuchâtel n’a pas encore officiellement pris position sur ce projet. On en aura plus cet automne.
 
La Communauté internationale scientifique mycologique a par ailleurs adressé une lettre au président de la Fondation du Mycorama, Rémy Scheurer. Elle y explique son inquiétude pour l’avenir du site de Cernier et pour l’étude du champignon. En vain, puisque le sort du bâtiment est déjà scellé. /abo
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.