Les milieux consultés favorables à une baisse d'impôts

Le rapport sur la réforme de la fiscalité des personnes physiques est adopté par le Conseil d’Etat neuchâtelois. La consultation du texte a été positive: les communes, les partis, les associations et les services concernés ont majoritairement soutenu les propositions du Gouvernement.
 
Le rapport devrait être soumis au Grand Conseil début 2012, et entrer en vigueur le 1er janvier 2013. Il prévoit une baisse d’impôts pour augmenter l’attractivité du canton et éviter que les contribuables ne quittent la région. La réforme veut encourager les femmes à travailler, soutenir les familles et accroître le poids de la classe moyenne. Elle propose la déduction de l’intégralité des frais de garde jusqu’à hauteur maximum du barème (17'500 francs par enfant de moins de 14 ans), une déduction par enfant en fonction de son âge, une baisse de 0.5% de la valeur locative, et un taux d’imposition maximal du barème à 13,5% au lieu de 14,5%.
 
Cette révision de la fiscalité des personnes physiques serait remise en question si les Neuchâtelois votent non à la réforme de la fiscalité des personnes morales le 19 juin. Le Conseil d’Etat a prévu en effet de financer la baisse d’impôts en taxant un nombre plus grand d’entreprises. /mvr
Partager
Link

Galerie photos liée

08.11.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.