Pas de requérants d’asile à la Montagne de Douanne

Les difficultés auront eu raison du projet de centre de requérants d’asile à la Montagne de Douanne.
 
La Fondation qui gère le village de vacances et Asile Bienne région ont décidé de casser le contrat de location, qui courait depuis six mois. Les aménagements demandés par l’assurance immobilière se seraient révélés trop coûteux pour les deux ans d’exploitation prévus.
 
La situation dans le domaine de l’asile dans le canton de Berne s’est par ailleurs améliorée. La nécessité d’ouvrir un nouveau centre n’est plus aussi urgente
 
Le projet avait provoqué une levée de boucliers dans la commune voisine, Lamboing. Les deux partenaires notent toutefois que ces réticences n’ont pas pesé sur la décision. La mairesse de Lamboing, Monique Courbat, a fait part de sa satisfaction. Elle estime que les démarches menées par la commune ne sont pas étrangères à l’abandon du projet. 
 
La Fondation Village de vacances de la montagne de Douanne est actuellement en contact avec un acheteur potentiel, une chaîne romande active dans la gastronomie. En cas de vente, la fondation serait dissoute. L’argent de la transaction permettrait d’éponger ses dettes. /fr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.