Zenith licencie

Nouveau coup dur pour l’horlogerie neuchâteloise.

Le groupe Zenith, basé au Locle, va supprimer 24 de ses 270 emplois. Ces licenciements concernent le personnel des ateliers, selon l’Express et l’Impartial.

C’est la première fois depuis le début de la crise que le groupe LVMH, propriétaire de Tag Heuer, de Dior et de Hublot réduit ses effectifs.

Selon le secrétaire régional du syndicat Unia région Neuchâtel, les personnes licenciées bénéficieront d’un certain nombre de mesures, notamment financières, mais également de coaching et de replacement. /sm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.