Succession Hainard: le PS neuchâtelois hésite

Les partis neuchâtelois s’organisent dans la course à la succession de Frédéric Hainard.

Après l’annonce des Verts, qui revendiquent le siège PLR au nom d’une gauche plurielle, le Parti socialiste a décidé de ne rien décider, si ce n’est de soutenir une majorité de gauche au gouvernement et de laisser le dernier mot à un congrès électoral qui se déroulera le 11 septembre.

Les socialistes vont rapidement prendre langue avec leurs partenaires, les Verts bien sûr, mais aussi le POP et SolidaritéS. Ils attendent de voir quel candidat ou candidate les Verts entendent présenter et quelles positions ils vont adopter sur certains thèmes sensibles. Le PS attend aussi la décision du POP, qui doit se réunir le 1er septembre, et de SolidaritéS.

De tous ces éléments, dépendra l'option de lancer ou non un candidat ou une candidate socialiste.

A droite, le Parti libéral-radical décidera de sa stratégie samedi, lors de son assemblée générale. L’UDC, elle, attend de savoir si le PLR défendra ou non le siège de Frédéric Hainard pour éventuellement le revendiquer. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.