Comptes de l’Etat: Roland Debély vole au secours d’Hôpital neuchâtelois

Roland Debély se fait l’avocat d’Hôpital neuchâtelois. Après la présentation des comptes intermédiaires 2008 du Canton de Neuchâtel hier, le chef du Département de la santé et des affaires sociales a organisé une conférence de presse cet après-midi pour donner sa lecture des chiffres.

D’après l’évaluation intermédiaire des comptes de l’Etat, la subvention annuelle de 183 millions de francs accordée à Hôpital neuchâtelois doit être augmentée de plus de 8 millions pour éviter une situation de déficit. Rien d’étonnant pour Roland Debély. Il précise que le Conseil d’Etat a fait un choix politique pour imposer des économies, mais en sachant que cette subvention ne suffirait certainement pas.
 
Le chef du Département de la santé estime qu’Hôpital neuchâtelois maîtrise ses coûts et que les réformes en cours permettront encore d’améliorer le budget de l’institution de soins.

Roland Debély n’a pas parlé avec le chef du Département des finances, Jean Studer, avant d’inviter la presse. Les deux ministres auront l’occasion de s’expliquer demain, lors de la séance du Conseil d’Etat. /ms

Partager
Link

Galerie photos liée

18.03.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.