L'expérience professionnelle reconnue par un CFC

L'Etat de Neuchâtel a délivré pour la première fois de son histoire des CFC par validation des acquis. Vingt-quatre candidats ont obtenu le précieux sésame au terme d’un projet pilote mis sur pied pour la profession d’assistant socio-éducatif.

La voie de la validation des acquis permet aux personnes sans qualification reconnue, mais qui exercent une activité professionnelle depuis plusieurs années, de faire reconnaître leurs compétences, de compléter leurs connaissances si nécessaire et d’obtenir un CFC.

Le Canton de Neuchâtel soumettra cette expérience pilote à la Confédération en automne, afin de pouvoir étendre cette offre complémentaire à de nouvelles professions.

La cérémonie de remise des diplômes a eu lieu mercredi au CIFOM au Locle, en présence du conseiller d’Etat en charge du Département de l’éducation, Philippe Gnaegi. /mve

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.