Une microcity pour la microtechnique

Nouveau cocon pour la microtechnique à Neuchâtel. Le bâtiment verra le jour à la place de l’ancien collège primaire de la Maladière.
 
C’est le projet Microcity, des entreprises ERNE et Bauart, qui a été retenu par le Conseil d’Etat, parmi cinq candidatures. Microcity était l’offre la plus avantageuse économiquement.
 
Un montant plafond est fixé à 65 millions de francs pour la réalisation de ce projet d’implantation de 12 chaires de l’EPFL dans la capitale cantonale. Le pôle neuchâtelois de la microtechnique sera d’une importance nationale et internationale, sur la base de partenariats.
 
Environ 700 personnes travailleront dans les nouveaux bâtiments dont la structure reposera sur l’utilisation d’un système constructif hybride en bois et en béton. Le site se veut un lieu de vie pour tout le quartier de la Maladière et pas seulement un campus fermé. Le plan de quartier est actuellement en cours d’élaboration.
 
Le chantier débutera en septembre, pour se terminer en octobre 2012. /aes
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.