Le chef du Service cantonal de l'emploi remercié

Sylvain Babey n’est plus le chef du Service de l’emploi du canton de Neuchâtel!
 
Dans un bref communiqué, diffusé jeudi en fin de matinée, le Conseil d’Etat annonce qu’il a délié Sylvain Babey de son obligation d’accomplir ses tâches. Le communiqué précise que la décision a été prise par rapport à des divergences de vue et qu’un accord a été trouvé. Rien de plus.
 
 
Devant un  avocat
 
Selon nos informations, le chef du département de l’économie, Frédéric Hainard, a annoncé son congé à Sylvain Babey mercredi en fin de matinée. L’entrevue se serait passée devant un avocat pour légaliser le fameux accord auquel le communiqué fait allusion. Un accord top secret, que les deux parties se sont engagées à ne pas commenter.
 
Toujours selon nos informations, ce qui ressemble à un licenciement pur et simple n’a pas été commenté non plus mercredi dans les bureaux de La Chaux-de-Fonds. Les divers responsables ont été mis au courant jeudi matin et le reste du personnel l'après-midi.
 
Mais une chose est sûre: Sylvain Babey n’est plus en place. Il a déjà quitté son lieu de travail.
 
 
Divergences de vue
 
Sylvain Babey est âgé de 31 ans. Il avait succédé à Fabio Ferloni le 1er janvier 2007 au poste de chef du Service de l’emploi. C’était encore sous l’ère Bernard Soguel.
 
A cette époque, une réorganisation du service avait été entamée. L’Office de surveillance, notamment, avait été intégré au service de l’emploi. Or, Frédéric Hainard, à son arrivée à la tête du département, a décidé de redonner son autonomie à cet office.
 
Ce pourrait être l’une des divergences de vues évoquées par le communiqué, qui ont poussé Frédéric Hainard à se passer de son chef de service… /fpa
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.