En route pour la régionalisation des eaux au Val-de-Ruz

Nouveau souffle pour le projet de régionalisation de la gestion des eaux au Val-de-Ruz.
 
La création d’un syndicat unique, qui n’avait pas passé la rampe de tous les législatifs vaudruziens en 2009, revient sur le devant de la scène. Le Groupe de travail a présenté mercredi à Engollon une nouvelle version. S’il voit le jour, le syndicat s’appellera Multiruz et entrera en fonction le 1er janvier 2011.
 
La dissolution du SEVRE, qui avait bloqué la première mouture, n’est plus obligatoire. Par ailleurs, la hausse du prix de l’eau avait pas mal fait grogner dans les chaumières. Deux options ont été retenues pour faire baisser le prix du mètre cube de 2fr20 par rapport au premier projet: l’introduction d’une taxe sur les surfaces du domaine public en localité, donc prises en charge par les communes, et l’abandon provisoire de l’introduction de la valeur, c’est-à-dire le financement permettant d’assurer le renouvellement des infrastructures. La structure tarifaire a aussi été revue.

Les Conseils généraux des communes du Val-de-Ruz, excepté Valangin, Montmollin et Boudevilliers, se prononceront d’ici le 1er juillet. L'aval de huit communes est nécessaire pour que le syndicat atteigne une taille critique.

Plus de renseignements, notamment sur la taxation, sur le site de la commune de Cernier. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.