Haro sur les jours-amendes

Corriger les lacunes du nouveau code pénal suisse: c’est le but d’une initiative parlementaire déposée aujourd'hui  à Berne par le groupe libéral-radical.

Dix-huit mois après l’introduction du nouveau droit prénal, le texte demande au Conseil fédéral de dresser un état des lieux. Au cœur des critiques: les peines de jours-amendes, jugées peu dissuasives et contre-productives.

Selon le procureur genevois Daniel Zapelli, la clémence du nouveau code pénal aurait même aurait pour effet d’attirer une petite criminalité de l’étranger, en particulier dans les cantons limitrophes. /jj

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.