Valérie Garbani devant ses juges

Valérie Garbani a comparu mardi matin devant le Tribunal de police de Neuchâtel. L'ancienne Conseillère communale a dû répondre de dommages à la propriété, injures, menaces et ivresse publique.
 
Les faits se sont déroulés pendant la nuit du 14 mars 2009, lorsque l’élue socialiste a fait scandale dans une discothèque de Neuchâtel. Des esclandres qui l’avaient poussée à démissionner le lendemain.
 
Valérie Garbani a déclaré ne pas se souvenir en détails de cette soirée, en raison de son état d’ivresse. Elle n’exclut pas d'avoir traité le barman de «négro», et lui a présenté ses excuses. L’élue socialiste a rappelé l’intervention musclée de la police qui l’a poussé à bout.

L’avocat de la défense demande à la cour d’abandonner les charges contre sa cliente. Quant à la partie plaignante, elle maintient ses plaintes. Le jugement sera rendu mardi 1er septembre. /abou

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.