Le Grand Conseil prend acte du rapport de la CEP

L'affaire Hainard a connu mercredi son premier épilogue. Le Grand Conseil neuchâtelois a pris acte du rapport de la Commission d'enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur les agissements de l'ancien conseiller d'État.
 
Une partie des députés libéraux-radicaux se sont abstenus, estimant que les conclusions de la CEP n'étaient pas complètement neutres. Ils soutiennent notamment que le PLR n'est en rien responsable dans cette affaire, même si le parti a mis Frédéric Hainard sur sa liste électorale.
 
Le Grand Conseil a accepté trois propositions de la CEP pour tenter d'éviter qu'une telle affaire ne se reproduise. Les députés ont soutenu une demande de base légale permettant la destitution d'un membre des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, la mise en place d'une commission de gestion et une révision des règles régissant une Commission d'enquête parlementaire. /mvr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.