La langue, facteur d'intégration

Maîtriser le français, c’est le premier pas vers l’intégration. Des étudiants étrangers ont partagé leurs expériences lors d’une table ronde ce matin à Neuchâtel.
Venus dans notre canton pour rejoindre leur conjoint suisse ou pour étudier, tous sont d’accord sur l’importance de la langue dans le processus d’intégration. Mais d’autres facteurs jouent aussi un rôle, comme la faculté de tisser un réseau social.
La rencontre était organisée par l’Institut de langue et civilisation française de Neuchâtel, qui propose des cours de français langue étrangère. /tt
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.