Affaire d'incitation publique au crime au Tribunal de Boudry

Un Tunisien accusé d'incitation publique au crime ou à la violence a comparu lundi devant le Tribunal de Boudry. Cet homme a fait appel après avoir été condamné par la justice neuchâteloise pour avoir fait l'apologie des ceintures d'explosifs dans un poème.

L'accusé établi à Neuchâtel avait été condamné en début d'année par voie d'ordonnance pénale à une peine pécuniaire de 90 jours-amende avec sursis durant deux ans et à 300 francs de frais. Le Tribunal régional de Boudry rendra son verdict le 31 mai.
 
A l'origine de l'affaire, un poème diffusé en 2010 par un site de langue arabe. Il appelait les opposants tunisiens à résister au régime du président Ben Ali sans oublier la ceinture explosive.
 
L'accusé et son défenseur ont dénoncé une traduction mal intentionnée. /ats-mvr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.