Un Premier mai contre la révision de l'assurance chômage

Premier mai férié dans le canton de Neuchâtel! C’est une première. Plusieurs manifestations se sont tenues dans le canton. Le coup d’envoi des festivités a été donné samedi matin à Fleurier.

Les syndicats sont descendus dans la rue dans l’après-midi à Neuchâtel. C’est à La Chaux-de-Fonds que s’est tenue la dernière manifestation. Le discours officiel a été prononcé par Jean-Claude Rennwald dans la Métropole horlogère. Le conseiller national jurassien et vice-président de l’Union syndicale suisse a demandé des emplois pour tous, mais des emplois de qualité, des salaires corrects, une sécurité sociale efficace et un pouvoir de décision renforcé pour les travailleurs.

Il s’en est également pris à l’UDC, le qualifiant de démolisseur social. La manifestation se poursuit jusqu’à minuit à la Maison du peuple.

A Neuchâtel, après le défilé, qui a réuni plus de 200 personnes, Catherine Laubscher, secrétaire régionale d’Unia Neuchâtel, a prononcé un discours. Elle a demandé au Conseil d’Etat de soutenir le référendum contre l’assurance chômage.

Les festivités du 1er Mai ont réuni 80 personnes à Fleurier. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.