Le Conseil d'Etat donne des garanties à l'Hôpital du Val-de-Travers

Des garanties pour l’Hôpital de Couvet: le Conseil d’Etat neuchâtelois a admis un certain nombre de revendications formulées par les autorités du Val-de-Travers, aujourd’hui, lors d’une séance à Fleurier.

La policlinique continuera de fonctionner comme aujourd’hui jusqu’à la fin de l’année.
Un groupe de travail va se constituer avec des médecins, des représentants d’Hôpital neuchâtelois et des autorités politiques vallonnières. Il se penchera sur la mise en place d’une «plate-forme régionale de  santé». Une structure à même d’assurer la sécurité sanitaire du Val-de-Travers en offrant des conditions de travail attractives, à même d’attirer de nouveaux médecins généralistes.

Une attention particulière sera aussi portée au transport des patients. De nouveaux moyens devront être mis en place pour acheminer les patients à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds, en ambulance ou à l’aide de véhicules sanitaires plus légers.

Autre condition admise par le Conseil d’Etat: l’hôpital restera ouvert 24 heures sur 24. La qualité de l'offre des urgences et du SMUR sera maintenue au minimum au niveau actuel. /jj

Partager
Link

Galerie photos liée

18.03.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.