Plus besoin de l'aval du Grand Conseil pour le tunnel de Serrières

La construction du tunnel de Serrières pourra se faire sans l'aval du Grand Conseil neuchâtelois. Les travaux débuteront le printemps prochain.

Un crédit de 15 millions de francs figurait au menu de la session de novembre, mais le Conseil d’Etat a retiré cet objet de l’ordre du jour. Après avoir demandé un avis de droit, il a dû admettre que le canton n’a pas la compétence de se prononcer sur un chantier faisant partie des routes nationales.

Le tunnel coûtera 155 millions, pris en charge à 88% par la Confédération. La participation neuchâteloise s’élève finalement à 18,6 millions.

La demande de crédit présentée début novembre ne concernera donc que la mobilité dans le Haut du canton. Le Conseil d’Etat demande quatre millions pour étudier pour le contournement de La Chaux-de-Fonds et l’amélioration des conditions de trafic au Locle./jj

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.