Neuchâtel et l’esclavage

Découvrir des traces du commerce triangulaire de marchandises et d’esclaves dans les rues de Neuchâtel: c’est ce que propose la fondation Cooperaxion à travers des visites guidées. Ces tours de ville ont lieu jusqu’au 9 juillet, les vendredis et samedis à 14h et à 16 heures. La visite dure 90 minutes.
 
Cooperaxion propose de découvrir l’implication de familles neuchâteloises dans la traite d’esclaves. Jacques-Louis de Pourtalès, David de Pury et Pierre-Alexandre DuPeyrou, par exemple, doivent une part de leur fortune à ce commerce triangulaire de marchandises et d’esclaves entre l’Afrique, l’Amérique et l’Europe. Des bâtiments, légués à la Ville de Neuchâtel, tels que le collège latin, le palais Du Peyrou ou l’Hôtel de Ville sont issus de la fortune acquise par ces familles de commerçants.
 
Cooperaxion propose également un débat public le 9 juillet à 18h30, dans les caves de la ville, sur le thème Christianisme et esclavage. /sbe
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.