Oui à l’autonomisation du SCAN

Une plus grande autonomie de gestion au SCAN…
Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté par 94 voix contre 10 le projet de loi sur l’autonomisation du Service cantonal des automobiles et de la navigation.

Le texte adopté cet après-midi est à mi-chemin entre la privatisation, demandée à l’origine par la droite, et le mode étatique actuel. Cette nouvelle orientation doit rendre le SCAN aussi compétitif financièrement que les services similaires des autres cantons.

La nouvelle loi maintient le statut de service public à l'égard du personnel du SCAN. Le service versera à l'Etat un montant annuel limité au maximum à 10% des émoluments perçus pour les prestations, principalement l'attribution des permis de conduire et le contrôle technique des véhicules. /sm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.